Accueil

Le point et toute l’actualité sur la MAISON RIGO 

Interview du 24 octobre sur RCF Liège CI-DESSOUS :

Circulez, y a tout à voir – RCF Liège

Démonter l’Hotel Rigo est irréaliste. Le réaffecter est possible !

Lire notre communiqué de presse :

Communiqué de presse démontage-1

Regardez  la video qui suit : vous découvrirez l’intérieur de la Maison Rigo, étage par étage.

https://youtu.be/v29J2PIPwtI

SIGNONS LA PETITION POUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON RIGO, IMMEUBLE REMARQUABLE

ACTUALITE : URGENCE !

CONTINUONS  A SIGNER LES PETITIONS POUR LA SAUVEGARDE DE DEUX MONUMENTS LIEGEOIS MENACES :

PÉTITION POUR LA SAUVEGARDE DE L’HÔTEL RIGO SITUÉ À L’ANGLE DE LA RUE DE FRAGNÉE ET DE L’AVENUE BLONDEN À LIÈGE

Actuellement, Le Vieux-Liège et SOS Mémoire de Liège mènent un combat patrimonial pour sauver deux monuments de style mosan menacés de disparition et bien connus des Liégeois : l’entrée monumentale de l’abbaye du Val Benoît et la belle maison mosane de la rue de Fragnée.

Ces deux bâtiments remarquables sont sacrifiés pour des raisons d’aménagement routier mais aussi peut-être – voire surtout – parce que l’imagination manque pour leur trouver une affectation et les intégrer à un projet au cas où ils seraient maintenus. L’un a été reconstruit entièrement après les bombardements alliés sur le quartier de Fragnée qui l’avaient laissé dans un état de délabrement tel qu’il n’était pas possible de le restaurer. Pourquoi, en 1952, recréer à l’identique une abbaye et son porche d’entrée ? L’autre a été construit pendant la Première Guerre mondiale, à une époque où ce style mosan, plus vraiment en vogue,  représentait un véritable idéal pour son commanditaire.

Nous vous invitons à lire les articles qui leur sont consacrés ci-joint dans La Chronique oct-déc. 2014.

PÉTITION POUR LA SAUVEGARDE DE LA PORTERIE MONUMENTALE DE L’ANCIENNE ABBAYE DU VAL BENÔIT À LIÈGE


PÉTITION POUR LA SAUVEGARDE DE L’HÔTEL RIGO SITUÉ À L’ANGLE DE LA RUE DE FRAGNÉE ET DE L’AVENUE BLONDEN À LIÈGE

Actuellement, Le Vieux-Liège et SOS Mémoire de Liège mènent un combat patrimonial pour sauver deux monuments de style mosan menacés de disparition et bien connus des Liégeois : l’entrée monumentale de l’abbaye du Val Benoît et la belle maison mosane de la rue de Fragnée.

Ces deux bâtiments remarquables sont sacrifiés pour des raisons d’aménagement routier mais aussi peut-être – voire surtout – parce que l’imagination manque pour leur trouver une affectation et les intégrer à un projet au cas où ils seraient maintenus. L’un a été reconstruit entièrement après les bombardements alliés sur le quartier de Fragnée qui l’avaient laissé dans un état de délabrement tel qu’il n’était pas possible de le restaurer. Pourquoi, en 1952, recréer à l’identique une abbaye et son porche d’entrée ? L’autre a été construit pendant la Première Guerre mondiale, à une époque où ce style mosan, plus vraiment en vogue,  représentait un véritable idéal pour son commanditaire.

Nous vous invitons à lire les articles qui leur sont consacrés ci-joint dans La Chronique oct-déc. 2014.

Chronique 362_ok

Pour réagir à la démolition de la porterie et  à la démolition de la maison de style néo-mosan de la rue de Fragnée, vous pouvez écrire au Collège des Bourmestre et Echevins, Hôtel de Ville, place du Marché 1 à 4000 Liège.

Vous trouverez des arguments dans la chronique 362 (voir le lien ci-dessus) qui est aussi en vente au siège du Vieux-Liège (04 223 59 55), dans les boutiques de l’Archéoforum, du musée Curtius, du BAL, du musée de la Vie wallonne et à la librairie Varia rue des Mineurs. PV 5 euros.

Merci de nous aidez si vous jugez utile de sauvegarder cette partie de la mémoire liégeoise. Nous sommes à votre disposition pour toutes information. Tél 0478 31 40 44; 04 223 59 55 e-mail : m.mairlot@skynet.be ou fed.ep@skynet.be 

SIGNEZ AUSSI : POUR LA PROTECTION DES VESTIGES DE L’ANCIENNE EGLISE SAINT-HUBERT SUR   www.petition24.net

Le Vieux-Liège a pour objet la défense et la promotion du patrimoine culturel, historique, architectural et paysager du pays de Liège. Il est aussi un comité d’études archéologiques, historiques, dialectologiques et folkloriques.

Le Vieux-Liège veille à ce qu’on ne puisse impunément  détruire ou appauvrir tant notre patrimoine architectural que les divers témoins de l’histoire de notre cité.
Il publie régulièrement un bulletin et une chronique. Il organise aussi des visites guidées et des conférences pour faire connaître notre beau patrimoine.

Bref historique . À l’occasion du combat pour la sauvegarde de la maison Porquin (monument de style mosan aussi remarquable que le palais Curtius, autrefois situé place de l’Yser), la  société du Vieux-Liège a été fondée le 20 février 1894  par un groupe de Liégeois soucieux de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine monumental et culturel de la région liégeoise. Elle acquiert de statut d’asbl en 1926. Le  titre  honorifique de Société royale Le Vieux-Liège lui est décerné en 1945.

Le Vieux-Liège emménage  au deuxième étage de l’hôtel de Crassier, 14 rue des Célestines, le 17 novembre 1938. En 2001, la société déménage au 69 en Hors-Château où elle se trouve actuellement.

Bonne découverte  !

Comments are closed.